dimanche 14 octobre 2012

Le chanteur Boudouresque


Le chanteur Boudouresque, qui, pendant plus de dix ans, a tenu avec éclat l'emploi des basses à l'Opéra, vient de mourir dans sa soixante-dixième année.
Né à la Bastide-sur-l'Hers (Ariège), il s'était d'abord, malgré de bonnes études musicales, consacré au commerce. Il était établi à Marseille, lorsqu'un soir le baryton Maurel devant chanter au Grand-ThéâtreL'Ernani de Verdi, l'artiste désigné pour remplir le rôle de Silva se trouva malade; pour sauver la situation, Boudouresque consentit à le remplacer; il remporta un grand succès. Peu après, il entrait à l'Opéra, sous la direction Halanzier. Il s'y fit applaudir dans la Juive, Robert le Diable, la Favorite, les Huguenots, Guillaume Tell, Aïda, etc. Lors de l'avènement de la direction Ritt et Gailhard, il quitta l'Opéra, mais sans renoncer à la scène, et donna des représentations dans les grandes villes de province et de l'étranger.
Depuis sa retraite du théâtre, Boudouresque s'était fixé à Marseille. Il partageait ses loisirs entre la musique, la peinture et la pêche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire