samedi 13 octobre 2012

Les écoles de Sainte-Luce (38970)


Une école avait été construite en 1848. Elle juxtaposait le presbytère et ne disposait de cour indépendante et close.


Le 11 janvier 1874, le conseil municipal votre une somme de 3 000 frs à employer soit à la réparation des chemins et plus spécialement pour les transports, travaux et fournitures à faire pour la construction d’une maison d’école. Le 11 mai 1874, il constate que cette somme a été en partie dépensée pour la réparation de chemins et décide de demander autorisation au préfet d’effectuer les travaux en régie pour arriver à la construction de l’école, en ce qui concerne la transport du bois, l’approvisionnement des matériaux, du sable, de la chaux, la fondation à creuser et la main d’œuvre, jusqu’à concurrence de la somme de 1 000 frs. Les travaux d’art et de maçonnerie seront ensuite donnés en adjudication au bail et rabais.

C’est Pierre BOREL qui est nommé régisseur. Le préfet donnera son accord le 31 mai 1847. Le 12 août suivant, les membres du conseil municipal présentent un devis estimatif pour cette construction d’une valeur de 1 404.42.


Le dimanche suivant, à 14h00, le maire de la commune assisté des conseillers et en présence du receveur municipal sont réunis dans le bureau de ce dernier à Corps pour procéder à l’adjudication. 


« A l’adjudication au bail au rabais pour la confection des murs de la maison d’école de Sainte-Luce et la pierre de taille des portes et fenêtres du bâtiment »
« Attendu qu’il y a réunion de personne dans l’objet de prendre adjudication dont il s’agit. Après avoir annoncé au son de la caisse que l’adjudication va se passer et avoir donné lecture du devis et des clauses et conditions du cahier des charges,
 Les enchères ont été ouvertes par la mise à prix de 1 044 frs 82 c portée au devis pour travaux de maçonnerie.
Un premier feu a été allumé et le Sieur CHUZIN Pierre a déclaré vouloir se rendre adjudicataire moyennant la somme de 880 frs.
Un second feu a été allumé et pendant sa durée il est survenu plusieurs rabais fait par Monsieur RUYNAT Pierre, maçon, de se rendre adjudicataire moyennant la somme de 840 frs.
Une troisième et quatrième feux ont été successivement allumés et s’étant éteint sans que personne est voulu moins dire que le Sieur RUYNAT Pierre de Sainte-Luce. Il a été déclaré définitivement adjudicateur des travaux de maçonnerie."

Pour les travaux à faire pour les portes et les fenêtres, la mise à prix était de 306 frs. L’adjudication définitive a été attribuée à Sieur GIRAUD, tailleur de pierre à la Salle pour un montant de 308 frs avec l’obligation de se fournir en matière première dans les carrières de la commune.

C’est un crédit de 2 000 frs qui sera ouvert sur le budget de la commune pour la construction de cette nouvelle école.

Le 16 aout 1847, les travaux débutent. Pierre BOREL mande à Monsieur AGLOT, receveur municipal-percepteur, la somme de 500 frs pour l’approvisionnement en matériel.

Le 2 juillet 1848, la commune paye la somme de 420 frs à Sieur RUYNAT Pierre pour les travaux de maçonnerie de l’année 1848. Le solde sera versé le 17 septembre  suivant, date de la fin des travaux de maçonnerie. Le même jour, Monsieur GIRAUD ayant aussi terminé les travaux de taille pour les portes et les fenêtres, perçoit la somme de 308 frs.

BARBE Désiré, de Sainte-Luce, fourni le matériel pour la toiture. Il emploi Sieur VACHIER qui perçoit la somme de 2.25 frs. Par jour durant un mois pour refendre les bois de charpente et Monsieur ACHARD qui perçoit la même somme pour son travail durant 35 journées pour l’ardoise et les clous sur la toiture. Ces sommes seront payées le 26 novembre 1849. Quand au géomètre de Corps, il percevra le règlement de son travail en décembre 1851.

Dès la fin de l’année 1848, la commune ouvre une souscription volontaire au près des habitants de la commune  jusqu’en juillet 1849. Cette souscription lui permettra de recueillir la somme de 747 frs.

Retrouver les traces d'histoire dans la revue mensuelle du canton de Corps


Format A4 - 40 pages couleurs - 8.00 €
a commander Association "Passeur de Mémoire" - La Mairie - 38970 PELLAFOL
Règlement à l'ordre de APM








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire