samedi 10 novembre 2012

Algérie-Le CRASC va créer une unité de recherche scientifique sur les noms de personnes et de sites

Une unité de recherche scientifique sur l’histoire et la généalogie des personnes et des sites en Algérie, qui est au stade des dernières retouches, sera créée "prochainement", a-t-on annoncé jeudi au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d’Oran.

Cette unité rattachée au CRASC, dont le projet a eu récemment l’agrément de la tutelle, sera basée à l’université d’Alger, a-t-on indiqué de même source en marge de la deuxième et dernière journée du colloque international "Champs littéraires et stratégies d’écrivains". L’unité de recherche scientifique liée à l’onomastique et l’anthroponymie s’intéressera à l’étude des sens et origines des noms de personnes et aux systèmes d’état-civil, a indiqué à l’APS un chercheur du CRASC, le professeur Mustapha Medjahdi.

Cette première unité du genre dans le domaine de la recherche scientifique contribuera à l’intensification des œuvres liées à cette partie scientifique, a-t-on ajouté.

Les travaux de la deuxième journée du colloque prévoient un nombre de communications abordant, entre autres, l’indépendance et la dépendance dans le champ littéraire, la littérature numérique, la sociologie de l’écrivain et les frontières d’écriture neutre.

La première journée du colloque, organisé par le CRASC, a été marquée par la présentation de nombreuses interventions suivies de débats approfondis sur les thèmes proposés, abordant notamment les regards de la société à l’écrivain, les violences de la mondialisation et leurs influences sur les écrivains et la littérature des pays du sud.

Des universitaires d’Algérie, de Belgique, des Etats-unis d’Amérique, de Finlande, de France, de Hongrie et de Roumanie prennent part à cette rencontre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire