mardi 9 décembre 2014

Carnet de guerre de Jean Pierre BADIN en décembre 1914

Il naît le 6 janvier 1883 à Badinières.[1] Ses parents sont Joseph et Angélique Agathe née BONNET de Badinières.
Au moment du recensement, il est cultivateur à Badinières. Il sait lire, écrire et compter. Il mesure 1 mètre 72. Il est inscrit sous le n° 147 de tirage de la liste du canton de Bourgoin.
Reconnu bon pour le service par le conseil de révision du canton, il est temporairement dispensé. Il a un frère qui est déjà sous les drapeaux. Il est appelé le 16 novembre 1904 au 22e régiment d’infanterie. Après dix mois de service, le 23 septembre 1905, il est libéré muni d’un certificat de bonne conduite.
Le 18 août 1908, il est rappelé pour une première période d’exercices au 22e régiment d’infanterie, jusqu’au 14 septembre.
Il va en effectuer une seconde du 10 au 26 avril 1912.
Au moment de la mobilisation, il est rappelé le 4 août 1914 au 222e régiment d’infanterie.[2]
Le 19 septembre 1915, il est promu caporal.
Il décède le 23 septembre 1916 à l’ambulance 3/5 de Landrecourt (Meuse).




[1] Fiche matricule n° 762 – Recrutement de Bourgoin – Classe 1903 – Registres matricules 1 R 1388 – Archives départementales de l’Isère
[2] L’intégralité de son carnet est retranscrite dans le parcours des hommes du 222e RI ici et dans La vie à Eclose et à Badinières pendant la Grande Guerre

Le 5 novembre[1]  nous relevons le 5e bataillon. Ce même jour nous couchons dans le bois de Benalmont. Le lendemain nous redescendons coucher dans un petit village. Tous les jours nous nous relevons par peloton. Jusqu’au 20 nous continuons ce roulement. Ce séjour a été assez dur. Les pluies ayant détrempé le sol, on fatiguait beaucoup pour faire la relève. Plusieurs alertes ont eu lieu. En 5 jours, je n’ai pu dormir une fois que 2 nuits et encore pas complètes.
Le 20 décembre nous sommes relevés et nous retournons à Serres. Repos complet. 




[1] L’auteur a écrit « novembre », or après vérification, il s’agit du mois de décembre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire